«Manger végétalien, c'est élargir ses horizons»

02.12.2021
4/2021

La cheffe Lauren Wildbolz organise avec un succès grandissant des services traiteur végétalien pour les grands événements. Après le confinement, elle a lancé le service de livraison "Plantbox" : la cuisine végétalienne à domicile pour le télétravail.

Annonce

    

«Le premier jour du confinement, je devais célébrer mon 39ème anniversaire. J’ai dû annuler la fête, mais le plus difficile pour moi a été d’arrêter de travailler du jour au lendemain. Depuis quelques années, mon service traiteur végan rencontrait un succès grandissant, et l’année 2020 s’annonçait encore meilleure.

Pendant deux semaines, j’étais sous le choc. Ensuite, j’ai réalisé que devais m’occuper. Je me suis dit: ces mains savent cuisiner.

Comme tout le monde, j’ai commencé à cuisiner à la maison pour moi, mon compagnon et ma famille. Cela m’a donné des forces. J’ai dès lors voulu partager ce sentiment avec les autres, et c’est ainsi que j’ai lancé ma ‹Plantbox›: j’y ai regroupé une sélection d’aliments végans, tous d’origine purement végétale et issus de culture biologique. Contre une contribution aux frais de 200 francs, la clientèle recevait un colis livré par coursier à vélo, contenant de quoi cuisiner trois fois par jour pendant une semaine. J’ai également enregistré des vidéos avec des recettes et des astuces de cuisine.

Au cours du deuxième confinement et de la longue phase de télétravail, mon équipe et moi avons lancé d’autres formes de ‹Plantbox›, soit les variantes ‹Homeoffice› et ‹Weekend›.

    

Je veux inspirer les gens au moyen de produits d’origine végétale.

    

Notre société Future Cuisine est, à la base, un prestataire de services, mais à un moment donné, j’ai pris conscience que nous avions créé une start-up qui s’était mise à commercialiser un produit. Nous sommes donc aujourd’hui à la recherche d’investisseurs ou d’un partenaire pour emballer les colis. Nous avons effectué une analyse de marché, élaboré une étude de cas pour la ‹Plantbox› et sommes maintenant prêts pour des collaborations.

Au cours de ces dix dernières années, le service traiteur pour les entreprises et les particuliers s’est fortement développé. Il s’agit d’événements d’environ 80 personnes pour lesquels nous installons des cuisines entières, par exemple dans des parcs. Telle une cheffe d’orchestre, je veille alors à ce que tout se passe bien entre le chef, l’équipe de cuisine, le personnel en salle, le client et moi-même.

Je rédige également des concepts culinaires pour de grands groupes de restauration, écris des livres de cuisine et donne des conférences sur des thématiques d’avenir en lien avec notre alimentation, la gestion responsable des aliments et le gaspillage alimentaire. Tous mes projets ont pour but d’inspirer les gens avec des produits d’origine végétale. Je souhaite montrer que l’alimentation végane n’est pas une privation mais un élargissement de notre horizon culinaire qui génère de nouvelles expériences gustatives.

Nous devons vraiment repenser notre alimentation. De nombreux produits de l’industrie alimentaire nous rendent malades et nous obligent à prendre des traitements chimiques, alors que l’alimentation devrait (re)devenir notre médecine préventive. Mais, le chemin est encore long. Il reste beaucoup à faire, y compris pour mes mains.

Propos recueillis par Susanne Wagner