Une opportunité de changer de perspective

19.06.2022
2/2022

Hôtelière par passion: Sabrina Nickel aime rendre les gens heureux. C’est pourquoi elle considère que les conflits sont également des opportunités – pour dialoguer et changer d’optique. Originaire du nord de l’Allemagne, elle assume la fonction de Director of Operations au Mövenpick Hotel de l’aéroport de Zurich.

Annonce
Sabrina Nickel
Director of Operations
Mövenpick Hotel Zurich Airport

Comment vous décririez-vous?

Pour ce qui est de ma vie privée, il faudrait poser cette question à mon partenaire ou à mes amis. Dans le domaine professionnel, je dirais sans hésiter que mes compétences sociales constituent ma spécificité. J’aime les gens, tout simplement, et j’aime être en contact avec eux. Dans ma branche, l’hôtellerie, je suis en contact avec des personnes à différents niveaux: d’une part, avec mes clients et leurs besoins et leurs attentes qu’il faut satisfaire, et d’autre part, avec mes collaborateurs, qui ont parfois des origines culturelles très différentes. Il s’agit donc de les comprendre et de mettre en perspective les us et coutumes respectifs.

Qu’est-ce qu’un conflit selon vous?

Un conflit est toujours un défi qu’il faut accepter. Cela représente une opportunité de dialogue et peut-être même de changer sa manière de voir les choses.

D’où venez-vous?

J’ai grandi avec mes deux frères dans un village du nord de l’Allemagne. Adolescente, je rêvais déjà de vivre à Hambourg. Un rêve devenu réalité après ma formation hôtelière. J’ai déménagé en Suisse il y a neuf ans.

Comment et dans quels domaines votre histoire vous a-t-elle influencée?

Durant mon enfance et mon adolescence, je n’ai pratiquement manqué de rien, mais mes parents nous ont appris très tôt, à mes frères et moi, que l’argent ne tombait pas du ciel et qu’il fallait le gagner. C’est la raison pour laquelle, adolescente, j’ai donné des cours particuliers, fait du baby-sitting et plus tard, alors que j’étais au gymnase, travaillé chez McDonald’s. Cet emploi m’a fortement marquée car il m’a réellement ouvert la voie vers l’hôtellerie/la restauration. J’ai réalisé combien j’aimais servir les gens.

Qu’est-ce qui vous fait avancer dans la vie?

La gratitude des autres, qu’il s’agisse d’enfants ou d’adultes. Parfois, un simple détail peut faire plaisir aux autres et leur donner le sourire.

Que pouvez-vous faire pour aider les autres?

Etre à leur écoute pour essayer de les comprendre et de les aider.

Quel est votre plus grand objectif pour l’avenir?

Je souhaite devenir un jour propriétaire d’un petit hôtel ou d’un café au bord d’un lac. Ce qui compte pour moi, c’est d’être proche de mes clients.

De quoi avez-vous besoin pour atteindre cet objectif?

D’un peu plus de temps, car je voudrais continuer à acquérir de l’expérience et bien sûr élargir mon réseau. Mon emploi actuel et ma fonction au sein du comité Swiss Leaders Züri Land y contribuent assurément.